Réparation Valvulaire

Réparation d’une valve cardiaque

Il y a plusieurs manières de traiter une valvulopathie, parmi lesquelles la réparation par voie chirurgicale.

La réparation d’une valve est généralement le traitement préconisé en cas de valvulopathie mais il ne convient pas aux patients dont la valve est trop gravement atteinte. Vous et votre médecin déterminerez ensemble si la chirurgie de réparation valvulaire est le traitement qui convient le mieux à votre pathologie.

Votre médecin obtiendra des informations sur l’état de vos valves cardiaques en effectuant un ou plusieurs des examens suivants :

  • Écouter votre cœur pour entendre les valves s’ouvrir et se fermer et le sang s’écouler.
  • Effectuer une échocardiographie, qui utilise des ondes sonores pour produire des images détaillées de votre cœur. C’est l’examen le plus courant pour déterminer si une valve cardiaque peut être réparée. Mais souvent une inspection directe pendant l’intervention est la seule façon de le déterminer.
  • Effectuer une IRM, qui utilise un champ magnétique et des ondes radio pour obtenir des images détaillées de l’intérieur de votre cœur.
  • Faire une radio de votre poitrine pour voir si votre cœur, ses principaux vaisseaux et vos poumons ne présentent pas d’anomalies.
  • Prescrire un électrocardiogramme (ECG) pour mesurer les impulsions électriques émises par votre cœur. Un ECG fournit à votre médecin des informations importantes sur le rythme de votre cœur et sa taille.
  • L’intervention de plastie valvulaire dépend de la valve concernée, généralement les valves tricuspide et mitrale.La valve aortique, elle, est généralement remplacée.

Voici quelques-unes des procédures utilisées pour réparer les valves cardiaques lésées :

  • Valvulotomie par ballonnet – Cette procédure ne nécessite pas d’intervention à cœur ouvert. Un tube fin et flexible (cathéter) avec un petit ballonnet dégonflé à son extrémité est introduit dans une artère de votre bras ou de votre aine et guidé jusqu’à la valve rétrécie. Le ballonnet est gonflé rapidement, élargissant l’orifice valvulaire et permettant d’avoir un débit sanguin plus important.
  • Commissurotomie – Si la valve est rétrécie parce que les feuillets ont épaissi ou sont collés ensemble, votre chirurgien ouvre la valve en sectionnant la jonction (commissure) des feuillets.
  • Annuloplastie – Lorsqu’une valve perd sa forme et sa force, elle ne peut plus se fermer complètement. Dans une annuloplastie, des dispositifs annulaires sont fixés autour de l’extérieur de l’orifice valvulaire.
  • Remodelage – Si une valve a perdu sa forme et ne peut pas se fermer complètement, votre chirurgien peut découper un morceau de feuillet pour que la valve puisse de nouveau se fermer correctement.
  • Décalcification – Avec le temps, des dépôts de calcium empêche les valves cardiaques de se fermer correctement. Si cela se produit, votre chirurgien éliminera le dépôt de calcium des feuillets pour qu’ils puissent fonctionner normalement.
  • Réparation – Les valves cardiaques sont supportées par des cordons (cordages tendineux et muscles papillaires). Ils peuvent s’affaiblir et s’étirer de sorte que la valve ne peut pas fonctionner correctement. La réparation raccourcit ou remplace ces cordons, afin que la valve puisse se fermer normalement.
  • Rapiéçage – Si l’un de vos feuillets valvulaires présente un trou ou une déchirure, votre chirurgien peut la réparer avec un morceau de tissu.

Outre la plastie valvulaire, il existe d’autres options thérapeutiques, notamment les médicaments et le remplacement valvulaire.

Assurez-vous que vous obtenez des réponses à toutes vos questions et que vous comprenez bien pourquoi quel traitement s’applique à votre pathologie.

Préparation et déroulement – Réparation valvulaire

Dans la plupart des cas la réparation valvulaire est une opération à cœur ouvert. Cela signifie que le chirurgien ouvre votre thorax et votre cœur pour réparer la valve cardiaque défectueuse.

Avant l’opération

Sans-titre-2

La durée de l’opération dépend de l’importance de la maladie cardiaque. Votre chirurgien en discutera avec vous avant l’opération.

Pour vous aider à vous familiariser avec la procédure, votre médecin pourra suggérer un certain nombre d’actions, telles que :

  • parler avec les différents membres de l’équipe chirurgicale, notamment l’anesthésiste, le chirurgien, le cardiologue, le thérapeute respiratoire et le personnel infirmier
  • discuter des détails de l’opération avec les membres de la famille
  • visiter l’unité de soins intensifs (USI) où vous pouvez être envoyé(e) pour votre rétablissement postopératoire

Pendant l’opération

Pendant l’opération, le chirurgien ouvre votre thorax pour accéder à votre cœur et à la valve malade. Vous serez endormi(e) pendant l’opération et vous ne sentirez aucune douleur.

Dans la majorité des procédures, le cœur est arrêté temporairement et vous êtes mis(e) sous circulation extra-corporelle. Certaines opérations peuvent être effectuées à cœur battant. Votre chirurgien décidera quel type de procédure est la mieux adaptée à votre pathologie.

Les actes par lesquels le chirurgien accède à la valve lésée par une petite incision dans le sternum ou sous le muscle pectoral droit sont appelés actes mini-invasifs.

Compte tenu des progrès récents des technologies et des techniques opératoires, la plupart des chirurgiens cardiaques utilisent des procédures mini-invasives pour remplacer les valves cardiaques. Ces procédures peuvent réduire la douleur, les cicatrices et le délai de rétablissement. Vous et votre médecin déterminerez quelle est la meilleure méthode pour vous.

Sans-titre-3

L’opération de remplacement valvulaire s’effectue avec l’un de trois types d’incisions représentés sur l’illustration. En chirurgie mini-invasive, une mini-incision est pratiquée dans le sternum ou sous votre muscle pectoral droit pour accéder à la valve cardiaque.

Votre chirurgien peut effectuer une ou plusieurs des opérations suivantes lors de la réparation de votre valve cardiaque :

  • Redimensionner la valve en éliminant un excès de tissu
  • Éliminer les dépôts de calcium qui se sont formés sur les feuillets valvulaires
  • Réparer les cordages qui commandent les mouvements des feuillets valvulaires
  • Rattacher la valve à ses cordages
  • Renforcer l’orifice valvulaire en ajoutant du tissu ou en cousant un anneau d’annuloplastie autour de l’orifice valvulaire

Après l’opération

Une fois votre valve cardiaque réparée et l’intervention chirurgicale terminée, votre cœur bat et toutes les incisions sont fermées.

Après l’opération, vous passerez un certain temps dans l’unité de soins intensifs (USI) où vous ferez l’objet d’une surveillance étroite pour s’assurer qu’il n’y a pas de complications. Après quoi, vous serez transféré(e) dans une autre salle où votre famille et vos amis pourront vous rendre visite.