En quoi le traitement par implantation de clip sur la valve mitrale se distingue-t-il des autres traitements?

Le clip de valve mitrale est un dispositif directement placé sur la valve mitrale,
sans requérir l’ouverture de la cage thoracique. Pour accéder à la valve
mitrale, un cathéter de guidage souple et long est introduit dans l’aine à
travers une veine et conduit jusqu’au coeur.

Le clip de valve mitrale est fixé sur la valve mitrale à l’aide de ce cathéter
et veille à la bonne fermeture de celle-ci. L’opération est réalisée sous
anesthésie générale. Suite à l’opération, vous devez rester quelques jours à
l’hôpital.

1

Après l’opération
Après l’intervention, vous devez éviter toute activité éprouvante pendant
30 jours (p. ex. soulever et porter des objets). En outre, il est très important
de suivre les indications du médecin relatives aux médicaments à prendre
après l’intervention. Le médecin peut également vous prescrire un
anticoagulant après le traitement.

Une fois chez eux, la plupart des patients ayant reçu un traitement par
implantation de clip sur la valve mitrale ne requièrent pas d’aide spécifique
au-delà des soins actuels requis pour toute autre maladie.

À propos de l’insuffisance mitrale
L’insuffisance mitrale, ou «IM», est une maladie affectant l’une de vos valvules
cardiaques, la valve mitrale. Les valvules cardiaques contrôlent le flux
sanguin circulant à travers les quatre chambres du coeur. Chaque valvule est
composée de voiles tissulaires fins mais solides. Pendant que le sang circule
à travers les quatre chambres cardiaques, les valvules s’ouvrent et se ferment
pour lui permettre de circuler dans la bonne direction.

La valve mitrale se trouve entre l’oreillette gauche et le ventricule gauche
et veille à ce que le sang circule vers l’avant pendant un battement de
coeur normal. Elle sert de vanne. Lorsque la valve mitrale ne se ferme pas
entièrement, le sang reflue dans la direction opposée. Ce reflux est appelé
«insuffisance mitrale».

2

Signes et symptômes de l’insuffisance mitrale
Les signes et symptômes de l’insuffisance mitrale dépendent du degré de gravité
de l’insuffisance et de la vitesse à laquelle elle s’est développée. Parfois, elle ne
cause que peu, voire aucun symptôme. Dans le cas contraire, les symptômes
suivants peuvent être observés:
• Dyspnée, en particulier après l’effort ou en position couchée
• Sentiment de faiblesse et épuisement, en particulier en cas d’activité plus intense
• Toux
• Palpitations
• Miction nocturne excessive.

Causes de l’insuffisance mitrale
Plusieurs causes sont à l’origine de l’insuffisance cardiaque. Ces causes
comprennent:
• Dégradation du tissu valvulaire
• Anomalie valvulaire congénitale (anomalie présente à la naissance)
• Maladies cardiaques telles qu’un infarctus ou autres causes d’un
affaiblissement du muscle cardiaque.

Conséquences de l’insuffisance mitrale
L’insuffisance mitrale représente une charge supplémentaire pour le coeur et
les poumons. Au cours du temps, certaines personnes développent un coeur
plus grand car celui-ci doit faire plus d’efforts pour pomper le sang à travers
le corps. En l’absence de traitement, une insuffisance mitrale peut entraîner
d’autres problèmes cardiaques sérieux comme une insuffisance cardiaque,
des troubles du rythme cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
Traitement de l’insuffisance mitrale
Le traitement de l’insuffisance mitrale dépend de l’avancée de la maladie,
de son aggravation potentielle et des symptômes qu’elle provoque. Dans les
cas simples, il est possible qu’aucun traitement soit requis, mais vous devez
régulièrement être examiné(e) par votre médecin. Dans les cas plus difficiles,
la chirurgie et des méthodes moins invasives sont souvent utilisées pour
réparer la valve mitrale.
Médicaments
• Au besoin, votre médecin peut vous prescrire des médicaments qui aident
à traiter les symptômes. Ces médicaments traitent les symptômes causés
par l’insuffisance mitrale, mais ne résolvent pas le problème au niveaumême
de la valve mitrale.
Opération
• Dans certains cas, votre médecin peut vous conseiller de vous faire opérer
pour réparer ou remplacer la valvule cardiaque. Un traitement chirurgical
est souvent utilisé pour réparer la valve mitrale lorsqu’il est possible de
résoudre le problème tout en conservant votre propre valvule cardiaque.
La valve mitrale est remplacée lorsqu’une réparation s’avère impossible.
Une réparation ou un remplacement valvulaire nécessite une opération à
coeur ouvert.
Réparation valvulaire à invasion minimale
• Dans certains cas, votre médecin peut vous conseiller un traitement à
invasion minimale, comme le traitement par implantation de clip sur la
valve mitrale, qui ne requiert pas d’opération à coeur ouvert.

À propos du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale en cas d’insuffisance mitrale
Si vous répondez à certains critères, votre médecin peut vous conseiller un
traitement par implantation de clip sur la valve mitrale. Contrairement à une
opération à coeur ouvert, cette méthode est peu invasive. Les cardiologues et
chirurgiens utilisant ce procédé peuvent réparer votre valve mitrale en y fixant
un clip. Le clip de valve mitrale assure la fermeture complète de la valve et
permet ainsi de rétablir le flux sanguin normal du coeur.

3

Glossaire
Anticoagulant: médicament qui empêche le sang de coaguler.

Cathéter: tuyau médical utilisé pour assurer l’accès à l’intérieur du
corps. Lors du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale, un
cathéter est introduit dans l’aine afin d’assurer l’accès à la valve mitrale
du coeur.

Anomalie valvulaire congénitale: anomalie déjà présente lors de la
naissance au niveau de la valvule cardiaque. Elle peut concerner la taille
ou la forme de la valve, mais aussi la fixation de la valve sur le coeur.

Insuffisance mitrale: maladie cardiaque caractérisée par la fermeture
non appropriée de la valve mitrale lorsque le coeur pompe le sang. Le
sang reflue donc dans la direction opposée.

Valve mitrale: valvule cardiaque se trouvant entre l’oreillette gauche
et le ventricule gauche. La valve laisse entrer le sang oxygéné dans
le ventricule gauche et se ferme ensuite pour éviter le reflux du sang
(fonction de vanne).

Accident vasculaire cérébral: perte rapide des fonctions cérébrales
due à des troubles de la circulation sanguine dans le cerveau. Cela peut
être provoqué par une irrigation sanguine insuffisante en raison d’un
blocage ou d’une hémorragie.